TOUJOURS INVAINCUE A L'EXTERIEUR

Après un début de match tonitruant (2 buts en 11 minutes), Auxerre manquait trop de vigilance défensive pour espérer mieux. Contout lançait Oliech en profondeur qui prenait de vitesse Sami côté droit de la surface. Le Kenyan, pour la première fois dans ce rôle avec l'AJA, décochait un tir croisé qui trompait Bracigliano (1-0, 1). Auxerre doublait la mise avec le même tandem. Contout passeur et Oliech finisseur dans l'axe qui prenait le meilleur sur André Luiz (2-0, 11). Mais Nancy réduisait la marque sur une balle en profondeur pour Cuvillier plein axe. Ce dernier effleurait d'un rien le ballon devant Grichting, le mettant hors de portée de Sorin, (2-1, 17). Le match se déroulait sur un bon rythme, les deux équipes jouant les coups à fond. Oliech était bousculé dans la surface par Sami, mais M. Varela ne bronchait pas. Nancy se montrait très convaincant dans ses offensives par les côtés, et sur un centre en retrait de Cuvillier, Vahirua égalisait (2-2, 36e) devant une défense auxerroise statique. Avant la pause, Auxerre manquait l'opportunité de reprendre l'avantage sur un slalom d'Oliech côté gauche, conclu par un tir de Pedretti sur la transversale de Bracigliano. En seconde période, les occasions se faisaient plus rares, hormis un face à face d'Hadji avec Sorin, remporté par le gardien auxerrois, alors que le Nancéien était hors-jeu au départ (56e). Oliech avait une balle de but seul face à Bracigliano, mais ce dernier avait la main droite ferme (64e). La fatigue aidant, les déchets techniques nuisaient à la qualité du jeu. Et malgré les efforts des Bourguignons, le score en restait là.

RECIT : AFP