ALLEES_JEAN_JAURES

L'observatoire de la qualité de l'air a de nouveau déclenché mardi pour Tarbes et Toulouse le premier niveau d'alerte à la pollution par les particules fines qu'émettent les voitures ou les chauffages, le seuil d'information de 50 microgrammes (µg) par mètre cube étant franchi. L'Observatoire régional de l'air en Midi-Pyrénées (Oramip) a relevé 52 µg à Tarbes et 59 µg dans l'agglomération toulousaine. Ce seuil d'information a été très souvent franchi depuis une semaine à Toulouse et Tarbes et plusieurs fois à Albi et Castres. Cette pollution est causée principalement par les voitures et les chauffages, en raison du temps froid conjugué à des conditions anticycloniques avec très peu de vent. Il est recommandé aux personnes sensibles (enfants de moins de 8 ans, personnes âgées, asthmatiques et allergiques, insuffisants cardiaques ou respiratoires, femmes enceintes) d'éviter les activités intenses et de ne pas aggraver les effets de la pollution en fumant.