chaffanjon_philippe_cp

ECOUTEZ L'HOMMAGE ICI

Le directeur de France Bleu, Philippe Chaffanjon est mort brutalement mercredi à l'âge de 55 ans"Radio France est dans la peine et dans le deuil", a écrit M. Hees dans un message aux collaborateurs du groupe radiophonique. "Nous sommes assommés et le chagrin a dévalé dans les couloirs de notre maison. Nous aimions tout de ce garçon, son talent de journaliste, sa manière d'être +patron+, sa gentillesse, son attention aux autres et son humour. Un tendre humour", a encore dit M. Hees. Marié, Philippe Chaffanjon était père de quatre enfants, dont l'aînée Charlotte est journaliste au Point.

François Hollande a réagi dans un communiqué en faisant part de sa "peine", louant la "conception exigeante du service public", la "rigueur" et le "professionnalisme" d'un journaliste qui avait su "se faire apprécier de ses collègues et de ses nombreux interlocuteurs".

"C'est une disparition tragique et une grande perte pour le journalisme et la radio dont il était l'une des figures les plus emblématiques", a déclaré dans un communiqué la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, rendant hommage à cet "homme de conviction".

Né à Paris, Philippe Chaffanjon avait fait toute sa carrière à la radio. Diplômé du Centre de formation des journalistes (CFJ), il entre à France Inter comme reporter en 1982 avant de rejoindre RTL cinq ans plus tard. Il y gravira les échelons jusqu'aux fonctions de directeur-adjoint de la rédaction en 2004. Il quitte la station de la rue Bayard en 2007 pour revenir dans le service public, à France Info dont il devient directeur en 2009. En juillet 2012, il est nommé directeur du réseau France Bleu et directeur général adjoint de Radio France par Jean-Luc Hees, Pdg du groupe public.