URGENT

LE RAID INTERVIENT A LA COTE PAVEE

Une opération du RAID était en cours mercredi à Toulouse en lien avec les
tueries de Toulouse et de Montauban, ont indiqué à l'AFP des sources proches de
l'enquête.
De mêmes sources, un homme de 24 ans se revendiquant d'Al-Qaïda est
retranché dans un pavillon et ne détient apparemment pas d'otage. Deux
policiers ont été blessés mais pas gravement.
"Dans sa discussion avec le RAID, il se revendique d'Al-Qaïda", a dit une
source proche de l'enquête.
"Il était dans le collimateur de la DCRI (Direction centrale du
renseignement intérieur), comme d'autres, depuis les deux premiers attentats.
La police judiciaire a alors apporté un élement très précieux qui a boosté
l'enquête", a indiqué une source proche de l'enquête.
Une réunion opérationnelle de travail s'est tenue dans la nuit à la
préfecture de Toulouse.
Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, dépêché à Toulouse après la
tuerie dans une école juive lundi, s'est rendu sur place.
Des policiers portant des casques et des gilets pare-balles sombres ont
bouclé ce quartier très résidentiel de Toulouse, pas très éloignée des lieux de
la tuerie de lundi, a constaté un journaliste sur place.
S'il est confirmé que l'individu visé par l'opération du Raid est bien
l'homme le plus recherché de France, cela pourrait mettre fin à une série hors
du commun d'assasinats de sang froid qui ont choqué la France et Israël,
suscité les condamnations internationales et mis la campagne présidentielle 

INFO MISE EN LIGNE A 4h19, puis actualisé.

EDITION SPECIALE sur FRANCE BLEU TOULOUSE

CREDIT_FABRICE_VALERY