IMG_1450

LE MOKAI DISPARAIT : MALEDICTION ?

Décidémment la place Bachelier ne porte pas chance aux restaurateurs. Depuis plusieurs années à Toulouse, les établissements ferment et les propriétaires se succèdent. Cette semaine, c'est donc le Mokaï qui met la clé sous la porte. Il cède sa place à une future pizzéria. L'an dernier pourtant, le Mokai a été élu parmi les 3 lauréats des Trophées du commerce dans la catégorie création de commerce.

Dans ce secteur je vous recommande "LE PETIT RESTO" et "LA PREFERENCE".