MOSQUEE_EMPALOT

LE TOULOUSAIN EST BRULé A 90%

Ca n'est pas pour des raisons politiques que le fidèle musulman a eu ce geste incroyable. Selon Françoise Souliman, secrétaire générale de la préfecture de Toulouse : "c’est un schizophrène, c’était simplement quelqu’un d’énervé dans un délire paranoïaque. Il n’y avait pas de message, il n’y avait pas de raison objective". Samedi après-midi l'homme de 49 ans s'en prend verbalement à l’imam et à sa femme. Il retourne chez lui. L'imam appelle alors la police. Personne au domicile de l'homme. En réalité, il est retournée à la mosquée pour s'arroser d'essence et s'immoler par le feu. Ce sont des fidèles, qui préparaient le repas de rupture du jeûn, qui lui ont prodigué les premiers secours. L'homme hospitalisé à Toulouse, a été déplacé à l'hôpital de Montpellier. Son pronostic vital est engagé. La mosquée a été endommagé. Hier soir, les prières ont eu lieu dans un immeuble du quartier. Puis, le gymnase d'une école voisine a été choisie pour que le culte puisse reprendre dès ce dimanche matin à 4h en cette période de ramadan.