Crainte nucléaire au Japon. Au lendemain du violent séisme qui a frappé l'archipel, une explosion a fait s'effondrer samedi les murs du bâtiment abritant un réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima Dai-ichi. Alors que les informations officielles étaient succinctes, certains experts ont dit redouter une fusion du réacteur suite à la défaillance du système de refroidissement. Selon un porte-parole du gouvernement, Yukio Edano, le sarcophage métallique abritant le réacteur n'a pas été affecté par l'explosion. Il a précisé que le niveau de radiation autour de la centrale n'avait pas augmenté après la déflagration, mais au contraire était en train de diminuer, tout comme la pression à l'intérieur du réacteur.

Environ 60.000 personnes ont formé samedi une chaîne humaine pour protester contre l'énergie nucléaire, dans le sud-ouest de l'Allemagne, selon un collectif écologiste alors que la menace d'un accident nucléaire planait au Japon. Le Premier ministre russe Vladimir Poutine a ordonné samedi de vérifier les plans et les moyens de secours d'urgence dans l'Extrême-Orient russe à la suite de l'incident dans une centrale nucléaire.

Parallèlement, les secours s'organisaient dans le reste du pays où l'on recense 1.800 morts et disparus. Ce bilan pourrait toutefois s'alourdir, la préfecture de Miyagi, dans le nord-est, étant sans nouvelles d'environ 10.000 des 17.000 habitants de la ville portuaire de Minamisanriku, d'après la chaîne de télévision NHK. Vingt-cinq Français sont toujours recherchés dans la région de Sendai au Japon, frappée vendredi par un très violent séisme, a déclaré samedi le porte-parole de l'ambassade de France, interrogé sur LCI. La France va envoyer samedi soir deux détachements de sécurité civile au Japon pour participer aux recherches des victimes.  

CREDIT_FRANCE_24

ACTU EN CONTINU SUR HTTP://ALBANFORLOT.COM

Le puissant séisme qui a frappé vendredi le nord-est du Japon est le plus violent jamais enregistré dans l'archipel, a annoncé l'agence de météorologie japonaise, qui a estimé la magnitude du tremblement de terre à 8,9. Selon l'institut américain de veille géologique (USGS), le tremblement de terre dépasse en intensité le grand séisme de Kanto, d'une magnitude de 7,9, qui fit 140.000 morts dans la région de Tokyo le 1er septembre 1923. La capitale nippone, d'une population de 12 millions d'habitants, est située à la jonction de quatre plaques tectoniques: eurasienne, nord-américaine, philippine et pacifique. Le séisme s'est produit à 14h46 heure locale, suivi de cinq puissantes répliques en une heure, la plus forte mesurée à 7,1.

CAPTURE_ECRAN_FRANCE_24

Un tsunami de 10 mètres a déferlé vendredi sur les côtes de Sendai (nord-est). "Il y a une alerte préventive" pour toute la côte chilienne, a annoncé à la presse le vice-ministre de l'Interieur Rodrigo Ubilla, des locaux de l'Onemi. Les autorités des Philippines ont ordonné vendredi aux habitants des côtes Pacifique d'évacuerles zones côtières et de gagner "l'intérieur des terres" à la suite de l'alerte au tsunami émise. Les sismologuesmettenten garde contre des vagues qui pourraient atteindre un mètre de haut et toucher les côtes entre 17H00 et 19H00 locales (09H00-11H00 GMT). Les autorités des Philippines ont ordonné vendredi aux habitants des côtes Pacifique d'évacuerles zones côtières et de gagner "l'intérieur des terres" à la suite de l'alerte au tsunami émise. Les sismologuesmettenten garde contre des vagues qui pourraient atteindre un mètre de haut et toucher les côtes entre 17H00 et 19H00 locales (09H00-11H00 GMT).

CAPTURE_ECRAN_I_TELE

 

Un important incendie s'est déclenché à la raffinerie Cosmo oil à Ichihara, dans la préfecture de Chiba, près de Tokyo. Les quatre centrales nucléaires japonaises les plus proches de la zone frappée par un violent séisme vendredi ont été "arrêtées en toute sécurité", a annoncé l'Agence internationale pour l'énergie atomique.

CREDIT_I_TELE

Trente équipes internationales de recherche et de secours se tiennent en alerte pour se rendre au Japon après le séismequi s'est produit vendredi, ont déclaré les Nations unies à Genève.

ACTUALISATION PERMANENTE - LAISSEZ VOS COMMENTAIRES EN DIRECT