CREDIT_LE_POINT

LA SNCF MET EN CAUSE L'AVOCAT

Incident à bord du train Marseille-Toulouse ! Rapport de la contrôleuse, PV pour infraction, un autre PV pour outrage. Même la police ferroviaire est intervenue. Alors que s'est -il passé ? La SNCF de Midi-Pyrénées a ouvert une enquête interne. D'après la CGT-cheminots et Sud-Rail, Me Collard et son épouse auraient pris de haut la contrôleuse quand celle-ci a constaté qu'ils n'avaient pas composté leurs billets. L'épouse de Me Collard aurait aussi refusé de présenter une pièce d'identité et insulté l'agent SNCF quand celle-ci s'est rendue compte que son titre de réduction ne portait pas de photo, selon les syndicats. Me Collard dément tout outrage ou insulte de la part de son épouse et évoque au contraire une "attitude particulièrement agressive" et un "comportement perturbé" de la part de la contrôleuse. "Mon épouse a écrit à la SNCF pour s'en plaindre", a-t-il dit à l'AFP. Expliquant que le couple s'était acquitté sans problème des amendes, il s'est étonné que son nom ait été divulgué dans une affaire où , a-t-il dit,"je ne suis concerné en rien". Les syndicats demandent à la SNCF de "soutenir son agent". La SNCF a indiqué que, si les irrégularités et l'outrage étaient confirmés, elle "ne pourrait que condamner fermement ce type de débordement car la contrôleuse n'a fait qu'appliquer la réglementation en vigueur".