CREDIT_PHOTO_ALBAN_FORLOT___SNCF_MATABIAU

CONDAMNATION DE L'AGRESSEUR

Kevin Widehen, jugé en comparution immédiate par le tribunal correctionnel, a été condamné à six mois de prison, dont cinq mois de sursis avec mise à l'épreuve. Le tribunal a ordonné le maintien en détention du jeune homme, écroué depuis son interpellation. L'appenti barman de 19 ans, qui prépare un CAP "bar-brasserie", avait pris le 12 janvier le train Tarbes-Toulouse sans billet avec un mineur qui a été déféré, lui, devant la justice des mineurs pour son rôle dans cette affaire. Le contrôleur lui a demandé de descendre en gare de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) et c'est alors que le prévenu s'est jeté sur lui, le mettant à terre et lui donnant coups de poing et coups de pied. "Nique ta mère, je vais t'ouvrir en deux, je vais t'égorger, toi et ta famille", a-t-il lancé à sa victime, selon le récit du président du tribunal Hervé Barrié. Déjà condamné en 2010 par la justice des mineurs pour vol et conduite sans permis, il était également poursuivi pour avoir insulté une policière au cours de son interpellation. Il invoque à chaque fois l'énervement. "Vous êtes facilement énervable", a constaté le président. A la suite de l'agression, les contrôleurs de Midi-Pyrénées avaient fait valoir leur droit de retrait et le trafic avait été très perturbé pendant deux jours.

CONSULTEZ LS TABLEAUX D'AFFICHAGE EN TEMPS REEL DANS LA COLONNE "C PATRIQUE"