CREDIT_PHOTOS_ALBAN_FORLOT___BASSO_CAMBO

PAGAILLE A CAUSE DE 2 INCIDENTS

Mercredi midi, la ligne A du métro toulousain a été + que ralentie. Une rame, partie de Basso Cambo, a roulé à petite vitesse à cause d'un problème de suspension. Et c'est toute la ligne qui a roulé à 5 mètres/seconde, le temps que le métro défectueux arrive aux Arènes et soit alors dévié pour partir en maintenance. Il n'existe pas de marche arrière sur ces rames. Station Jean Jaurès saturée, Et à cela s'est ajoutée une altercation entre un homme et une femme. L'homme l'insultait. Elle a alors quitté la station, et des policiers sont intervenus sur l'individu agressif, emmené au commissariat.

Jeudi, c'est au tour de la ligne B de connaître un problème. Vers 17h10, un problème de disjoncteur stoppe net la rame de la ligne B qui se trouve à la station de Ramonville. « Les passagers n'ont pas été bloqués dans le métro, ils ont pu descendre », explique un responsable de la société Tisséo à La Dépêche du Midi. Afin de continuer à assurer le transport, les agents mettent en place un « service provisoire » entre les stations de Saint-Michel et de Borderouge. 50 minutes de paralysie.

ARTICLE MIS A JOUR AVEC MES PHOTOS JEUDI A 17H

CREDIT_PHOTO_ALBAN_FORLOT___VOYAGEURS