UNE_INFO_EST_REPUBLICAIN

LA FOLIE DE L'AGRESSEUR

Au sud de Nancy, les gendarmes de Neuves-Maisons sont parvenus à interpeller un "suspect" samedi, un quart d’heure seulement après la deuxième agression sexuelle. L’arrestation a pu se faire grâce au signalement que la deuxième victime venait de donner aux autorités. Le violeur présumé a été arrêté non loin de là, sans opposer la moindre résistance. Ce jeune homme de 22 ans originaire de Chaligny, la commune voisine, a reconnu être l’auteur du viol dès les premières heures de sa garde à vue. Sans évoquer, pour l’heure, le viol commis la semaine précédente (11/09). Mais le suspect ne semble pas être en pleine possession de ses moyens. Après expertise, le psychiatre qui l’a examiné a en effet estimé que son état nécessitait une hospitalisation d’office.