Patrick_Baranger

CONTRE LA REFORME

"J'ai envoyé une lettre à la ministre (de l'Enseignement supérieur Valérie Pécresse) en avril en lui disant que je démissionnais à compter du 1er septembre", a expliqué Patrick Baranger, ex-directeur de l'IUFM de Lorraine. "Les raisons sont le désaccord avec la nouvelle politique de formation des enseignants", a-t-il expliqué. "Cette réforme est tellement mauvaise que je ne peux plus la cautionner au point de la mettre en application comme responsable". Selon lui, Paul Busuttil, ancien directeur de l'IUFM d'Auvergne, a également démissionné pour les mêmes raisons.