INFOS_MEDIAS_SUR_ALBAN_FORLOT_LE_BLOG

GENEVIEVE A TOUS LES DROITS !

Le 9 juillet, la cour d'appel de Paris a jugé illicite, en référé, la clause de non-concurrence avancée par la société de production Endemol et la société Miss France pour lui interdire de participer à l'organisation d'un autre concours. Autorisée à lancer son concours dissident, Geneviève De Fontenay enchaîne donc sans relâche les concours de miss locales. A 77 ans et fidèle à sa légendaire gouaille, la lorraine au chapeau conseille les jeunes femmes qui doivent affronter une météo venteuse pour l'élection de Miss Côte de Lumière sur l'hippodrome des Sables-d'Olonne (Vendée) : "Avec les robes, vous avez intérêt à avoir une culotte!". Dans les coulisses, elle montre fièrement les unes de journaux qui jalonnent son tour de France depuis qu'elle est entrée en rebellion contre Endemol. "C'est la consécration, je ne m'ennuie pas, ça m'a boostée", jubile-t-elle en reconnaissant qu'elle a bien plus de presse qu'avant cet épisode. Le nom de Miss France restant la propriété d'Endemol, les futurs "Miss Geneviève" n'ont pas encore de nom définitif. Un slogan peut-être: "Nous on est capable de respecter les valeurs, on se respecte", lance Mme de Fontenay en repliant les photos de Kelly Bochenko. Les éliminatoires régionales débuteront en septembre et il y aura, comme pour l'"autre" concours, une finale en décembre.