ILLUSTRATION_CAF

NON NON ON N'EST PAS MORT !

En Moselle, à Château-Salins, Bernard, 50 ans, surpris de ne pas recevoir ses allocations pour le mois de juin, s'est vu répondre par la Caisse d'allocations familiales qu'il était supposé mort, sur la foi d'une simple lettre, sans copie de certificat de décès, reçue quelques jours plus tôt. Du coup, Bernard, choqué, elle allé en mairie pour réaliser une "certificat de vie" ! Plus surprenant encore : la soeur de Bernard, Bernadette, avait connu la même mésaventure en novembre 2009, toujours sur la base d'un courrier apocryphe. La situation de Bernard a été régularisée vendredi, après une rencontre avec les responsables de la CAF.