ROBERT_THIEL

LE LORRAIN CONTINUE DE SURPRENDRE

Robert Thiel, un Mosellan de 45 ans à la recherche d'un emploi depuis deux ans avait déjà attiré l'attention en se rendant à pied de son domicile, jusqu'à Paris. A L'Elysée, il n'avait pas rencontré Nicolas Sarkozy mais avait été invité à la garden party du 14 juillet. Martin Hirsch (Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté), l'avait alors encouragé à persévérer... ce qu'il a fait !!! Comme le gouvernement propose des primes à tout va, Robert a décidé de faire pareil. Depuis mercredi, Robert Thiel a distribué un millier de tracts, en français et en allemand, sur lequel il promet "une prime à l'embauche pour un emploi stable et durable en France ou ailleurs". "Comme il me reste à peu près 20 ans à travailler à deux mois près, je propose à celui qui voudra m'employer de retirer 50 euros sur mon salaire chaque mois", précise Robert Thiel. "Comme ça, à la fin, ça fait 11.900 euros", les 57 euros supplémentaires étant un clin d'oeil au numéro de son département, la Moselle.